L’Argentine est chère, on nous avait prévenu, l’inflation constante de leur monnaie fait varier les prix de façon hallucinante. Nous devons rester presque 2 mois dans ce pays, il nous est indispensable de revoir notre façon de voyager et de nous adapter à la situation une fois de plus. IMG_5321

Solution n°1 : faire du stop. Essayé en Patagonie mais hélas en hiver c’est très difficile car il y a très très peu de traffic. Nous savons qu’un peu plus au nord ca sera facile, mais un peu plus au nord ici signifie 1500 km….

Solution n°2 : passer le plus vite possible au Chili où les prix des transports sont plus raisonnables. Hélas le prochain passage frontière est à 600km…

Solution n°3 : travailler et se poser un peu dans une zone. C’est ce qu’on avait voulu faire déjà en Nouvelle Zélande, alors pourquoi pas le faire en Argentine finalement ?

C’est la solution que nous choisissons. On s’inscrit sur le site Wwoofing et on envoie quelques dizaines de mails et lettres de motivation en français, anglais et espagnol. Nous n’aurons que 3 réponses et une seule positive ! La chance est quand même avec nous car c’est celui que nous voulions le plus ! Après un super week-end en couchsurfing (une première expérience !) à Buenos Aires pour organiser notre séjour là bas, nous partons pour 2 semaines à Chascomus à 2h de Buenos Aires.

La communauté s’appelle Akapacha. Ils fourmillent d’idées et de projets. Ils ne rêvent pas seulement leur idéal mais le construisent chaque jour.IMG_5284

Il y a déjà 4 maisons/gîtes en terre (de barro) et une cinquième est en finition, il y a un potager en permaculture pour les légumes de saison, une épicerie fine bio et la création d’une école libre. Ils proposent aussi des formations aux enfants, étudiants en architecture, en construction ou aux personnes qui souhaitent construire leur maison en terre.

Le régime ici est végan (=végétalisme : aucun produit qui provient des animaux : lait, œuf et miel compris), donc on mange principalement des plats à base de graines et de légumes. Nous sommes impressionnés par la qualité et la diversité des plats. Cependant, on avoue, après les 10 jours que nous aurons passés ici, nous ne pouvons pas nous faire à l’idée de limiter notre alimentation à quelques types d’aliments.

Une salle de méditation est mise à notre disposition. Nous avons découvert la méditation dès le début du voyage et avons tout de suite accroché. Nous en ferons 3 fois durant notre séjour.

IMG_5293

Nous avons des activités 6h par jour, 6 jours/semaine pour le gîte et le couvert. Le terme “travail” est banni d’ici, on fait des “activités” : c’est à dire on le fait tranquille, en discutant, et sans pression. Ça nous donnerai presque envie de retrouver notre travail en France, mais on a l’intuition que le rythme ne sera pas tout à fait le même… En tout cas, ça nous fait beaucoup de bien de nous rendre utiles, les tâches sont variées et changent chaque jour.

Entre autres tâches, nous aurons aidé à faire le potager, construit du petit mobilier pour les maison en location, aidé à la rénovation de l’école, cuisiné, construit des murs en terre…

Tout le monde parle espagnol ici et nous qui avions du mal avec l’accent argentin et bien nous sommes obligés de nous y faire ! Manu apprend le vocabulaire lié à la menuiserie et à la construction. Anaïs se penche sur celui des aliments et du potager.

IMG_5356

L’ambiance est chaleureuse avec les gens de la communauté et avec les autres volontaires (2 françaises et une brésilienne), on s’y sent bien, on apprend un peu plus chaque jour sur leur façon de voir le monde. Le respect de l’individu, les limites entre la vie individuelle et la vie en collectivité, l’importance de l’art et de la culture, de la liberté, du rythme de chacun sont des points importants dans cette communauté. Tout y est fait avec le coeur.

Les soirées sont courtes, 9 mois sans travailler, la reprise est fatigante. Mais une bonne énergie nous enveloppe. Les 10 jours passent vite et nous avons beaucoup de mal à quitter ce lieu si paisible. Nous nous étions bien liés avec tout le monde et nous sentons qu’un peu plus de temps nous aurait été nécessaire pour approfondir certaines relations.

Que restera t’il de tout ça ? Une belle expérience de vie bien sûr !

IMG_5304

Merci à la communauté Akapacha pour leur accueil et leurs milliers d’idées.

6 réflexions au sujet de « Expérience Wwoofing en Argentine »

  1. On apprend aussi beaucoup en travaillant dans d’autres pays.
    Bon courage pour le job pour ravitailler la cambuse.
    YANN

    • Je crois que c’est la ligne rouge du voyage : apprendre de tous et tout le temps ! Chaque pays et chaque personne nous apporte quelque chose qui nous enrichit. Bises.

  2. La description de ces “activitées”,le mode de vie de cette communauté mériterait d’en tirer certains enseignements, quelle est la place du capitalisme? Quelle est la place de l’indidu?
    Comment se positionner par rapport a ça?
    Voilà encore un riche débat, ou activité en vue.
    Avez vous assez gagné pour la suite de votre voyage, cette duree de 15 J d’activités était elle votre choix? Ou bien la durée imposée?
    Par avance merci , car la cuisine française va encore evoluer sur Machecoul, et vive les petites graines

    • Cette communauté a été riche en enseignement pour nous. On y a passé de bons moments et ca nous a fait du bien de nous rendre utile pour un projet. Effectivement ce lieu nous permet d’ouvrir un peu nos horizons et de nous rendre compte des modes de vie parallèles qui existent et qui fonctionnent.
      Le wwoofing est une expérience gratuite. Nous “travaillons” environ 6h par jour contre le gite et le couvert et la durée est a décider entre les 2 parties.
      J’espère que tout va bien pour vous.
      Bises à toute la famille

  3. Toujours super , et au fil du voyage, vos expériences évoluent…Malgré le régime vegan, cette communauté donne envie ! Au travers des photos et votre récit on sent une atmosphère particulière et apaisée, vous me direz si je me trompe ?

    Bises

    • Tu as très bien ressenti cette atmosphère zen qui nous a fait beaucoup de bien pendant 2 semaines. J’ai bien adhéré avec ce régime qui s’est révélé assez varié et pleins d’astuces. Mais il est vrai qu’un bon morceau de fromage de temps en temps ca fait envie ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.