Après 2 bus et 2 tuk tuk, nous traversons sans aucune difficulté la frontière laotienne. Il y a quelques mois encore il fallait prendre un bateau pour traverser le Mekong et arriver au Laos, depuis 2 postes de frontières très modernes et un pont remplacent cet ancien système. Hélas cette nouvelle frontière laotienne est à 15 km de la ville, donc tuk tuk obligatoire. Il nous dépose dans le centre ville de Huay Xay qui compte une dizaine de guesthouse et de restaurants. Une petite mamie parlant français nous charmera pour aller dans la sienne.

On se renseigne rapidement pour les tickets de bateau du lendemain et au détour d’une ballade on découvre avec surprise les premières baguettes ! Nous verrons par la suite l’impact de la France au Laos et en voici la première preuve. Youpi demain midi ça sera sandwich baguette au poulet et au fromage (enfin de la vache qui rit mais bon c’est déjà ça !)

Et c’est parti pour 2 jours de “croisière” sur le Mekong qui nous mèneront jusqu’à Luang Prabang. IMG_5264On arrive à l’embarcadère en avance pour acheter les billets. Les bateaux sont en bois, ils arrivent à charger (oui oui charger) une bonne centaine de touristes et on s’assoie sur des anciens fauteuils de bus qui vivent actuellement une seconde vie sur le bateau.

Les 2 journées se ressemblent, on découvre la vie sur le Mekong : des petits villages sur pilotis, des enfants qui jouent dans l’eau, des pères de famille qui pêchent, d’autres qui sont dans leurs champs à bêcher et des jolies montagnes. La vie à l’air de s’y écouler tranquillement (en tout cas c’est le cas pour nous). On passe le temps en regardant le Mekong, en lisant ou en jouant sur notre nouvelle tablette.

On s’arrête le premier soir à Pakbeng, on suit un rabatteur qui nous trouve une chambre hyper mega confortable. Genre meilleur lit et couette depuis 3 mois ! Il n’y a rien à faire dans cette ville, dommage on y serait bien restés rien que pour ce merveilleux lit. Grosse coupure de courant dans la soirée, la ville s’éclaire en un instant avec des dizaines de petites bougies et on découvre grâce à ça un magnifique ciel étoilé.

Le lendemain on passe une bonne heure à galérer pour trouver enfin une chambre dispo sur Luang Prabang qui pue l’humidité… On change le lendemain matin pour une chambre plus calme et plus jolie au même prix !

La ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.IMG_5361 C’est pour l’instant la plus jolie ville asiatique que nous ayons vue (ou peut être la seule). La rue principale est remplie à notre plus grand plaisir de boulangeries et de restaurants français ! A nous le petit déjeuner avec des croissants et du beurre (doux, pour le beurre salé je crois que nous devrons attendre notre retour) et un dîner au camembert rôti et confit d’oignons !!!

Point noir au tableau, la ville est encore une fois ultra touristique et est remplie de français. Coucher de soleil au sommet du mont Phu si avec une bonne centaine de personnes… Nous qui cherchions le côté sauvage du Laos il faudra qu’on aille voir ailleurs…

Une journée en vélo dans les rues de la ville, à parcourir des expos photos, des temples (quelle surprise !), des magasins d’artistes. On a l’habitude des marchés thaïlandais où on n’y trouve que des babioles made in china alors là ça change vraiment.

Le lendemain, direction Kuang Si waterfallIMG_5497 à 30km. On partage un tuk tuk avec des anglaises. Le chauffeur nous arrêtera au milieu des rizières où Anaïs ira ramasser un peu de riz avec les femmes des champs. En arrivant à Kuang Si, on découvre un parc qui récupère des ours asiatiques blessés par des braconniers, mais aussi des bassins et des cascades d’une beauté à couper le souffle, ce sont de très loin les plus belles cascades vues depuis le départ. Elles sont impressionnantes par leur hauteur et par la couleur turquoise de l’eau. Des bassins naturels nous permettent de nous baigner dans une eau fraîche.

Avant de partir on se lève à 5h30 pour le défilé traditionnel des moines dans les rues de Luang Prabang devant les temples. Des panneaux installés un peu partout en ville demandent aux touristes de se tenir un peu à l’écart de cette coutume très sérieuse pour les Laos.IMG_5547 Hélas, des bus entiers de touristes débarquent, et s’installent sur des tabourets avec un petit panier de riz pour l’offrir aux moines mais sans aucune idée de la procédure à suivre. D’autres prennent les moines en photo à quelques centimètres d’eux (avec le flash évidemment)… Nous nous sommes sentis très mal à l’aise à assister à tout ça. Un petit soulagement : Voir les moines jeter dans des poubelles prévues à cet effet le “mauvais riz” offert par ces touristes amateurs de culture bouddhiste.

On a hâte de découvrir un Laos plus nature donc on ne s’attarde pas plus dans cette ville qui pourtant regorge de richesses.

Informations pratiques :

1 € = 10 000 kips

– Houay xay : la rue principale est remplie de guests houses pas chères et de restaurants
– Bateau pour Luang Prabang : 220 000 kips à l’embarcadère. Les places sont numérotées ça ne sert pas à grand chose d’arriver 3h avant. Essayer par contre d’être assis à l’avant du bateau sinon le bruit du moteur est assourdissant !
– Prévoir un sandwich avant de prendre le bateau.
– Pakbeng : à notre arrivée une bonne dizaine de rabatteurs. Ils sont tous avec des photos de leur guest house et le meme prix : 75 000 kips. La notre était dans la rue principale avec les meilleurs lits qu’on ait eut depuis 3 mois ! On a presque hésité à rester rien que pour ça.
– Arrivée à 5 km de Luang Prabang ! Et tuk tuk à 20 000 kips un peu obligatoire…

Il y a de nombreux hébergements à Luang Prabang, ils sont assez chers et il faut bien fouiller pour en trouver des bons marchés ! La notre s’appelait Chittana guesthouse à 80 000 kip/ nuit mais je pense qu’on peut trouver mieux.

– Restaurants français  et boulangeries dans la rue principale : à vous de choisir le choix est large

– Location de scooter : 160 000 kips ! les plus chers jamais vu !

– Location de vélo : 15 000 kips

– Barbecue Lao sur les bords du Mekong : 50 000 kip pour 2 avec un assortiments de 3 viandes + légumes et bouillon

– Entrée aux waterfall : 20 000 kip/ pers. tuk tuk pour y aller : 50 000 kip/pers.

6 réflexions au sujet de « Luang Prabang la belle »

  1. Superbe!
    Les photos sont magnifiques et vos récits enthousiasmants. Merci pour cet échappatoire régulier. Profitez bien, ne vous blasez surtout pas!
    Bisous.

    • Merci. On sort de 6 jours à moto à travers le Laos, des paysages de fou et de belles rencontres. La fatigue est bien présente mais je crois qu’on se lasse pas encore ! Récits à venir.Bisous

  2. les oreilles ont du beaucoup vous sonner ce we, mais pour nous c’était les cascades de l’écluse du Vertou, cela rappellera des souvenirs d’enfance à Nana. Agréable mais moins belles que les vôtres, disons aussi l’eau bien moins claire….bisous

    • On a bien pensé à vous et aux bons repas que vous avez du vous faire 😉 Vertou a beaucoup de charme mais il est vrai que le Laos possède des cascades qui risquent fortement de la concurrencer.

  3. les Waterfalls me rappellent les chutes d’ Agua azul au Mexique la méme couleur avec des cuvettes de retenue d’ eau paysage magnifique ! Sur le globe Trotteur d’ ABM il y a un bel article sur le plaisant Laos Bon séjour dans ce pays encore zen . Bisous CLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.