Dernière semaine en Nouvelle Zélande, après avoir rêIMG_2274vé à Hobbiton nous nous dirigeons dans un autre univers étoilé : les Glowworms cave. Une grotte à laquelle on accède en barque et dans laquelle vivent des vers luisants. La ballade s’effectue dans le noir total, pas un bruit, pas un appareil photo, seulement nous dans une petite barque et des milliers de lucioles qui illuminent l’endroit, telle une voûte céleste 20m sous terre. La ballade est courte mais nous ressortons la tête dans les étoiles (et pas dans les vers luisants).

Il est encore tôt du coup on fiIMG_2230le vers la péninsule de Coromandel. Il fait super beau, on se prélasse un peu au soleil avant de trouver un camping hors du commun : Un restaurant/pizzéria qui propose à ses clients de camper gratuitement sur un terrain à promixité s’ils consomment au moins une pizza ou achètent une bouteille de vin. On n’a pas encore mangé au restaurant en Nouvelle Zélande et il ne nous a jamais été possible de s’attarder dans les villes le soir car il nous faut avoir une place dans les campings gratuits. Du coup ce plan nous convient parfaitement !

IMG_2222

Le patron est hyper accueillant et est un sacré personnage ! Il produit du vin et des liqueurs sur sa propriété. On commence donc la soirée par la dégustation de tous ses produits. Dans le seul but d’élargir mes connaissances professionnelles bien entendu…  On enchaîne avec une bonne pizza au feu de bois et un gros pichet de cidre à la pomme et au feijoa (fruit typique du pays). C’est fou ce que ca fait du bien ! On se sent presque en vacances 😉 (Je suis certaine que cette remarque va en faire sourire certains…)

Le lendemain, rIMG_2245epus et reposés, on prend la direction de Cathedral cove. C’est l’Etretat de la Nouvelle Zélande sauf que la mer est un peu plus chaude. Une falaise, un trou dedans, des vagues, du sable blanc et une bonne ballade pour y arriver… Le paysage est très joli et on prend plaisir à se prélasser un peu sur la plage.

Autre curiosité du coin : la hot water beach. Une source d’eau chaude à 64° sort sur une plage. Les gens arrivent avec des pelles et creusent un trou dans le sable pour faire ressortir l’eau chaude et se faire une baignoire sur la plage ! C’est drôle mais il y a plein de monde et l’eau est vraiment bouillante ! En toIMG_2203ut cas, on n’a jamais vu autant d’adultes qui s’amusent à creuser dans le sable avec une pelle !

Il est temps pour nous de rejoindre Auckland, et de rendre notre voiture. 4770 km au compteur en un mois ! Tracy nous accueille dans son appartement en plein centre ville. Perchés au 13ème étage, le balcon nous offre une vue sur les principaux monuments de la ville. On savoure la douche chaude (on avoue les compter sur les doigts d’une seule main ce dernier mois) et un lit bien moelleux et confortable.

On a un coup de cœur pour le quartier des quais qui vient juste d’être rénové : immeubles aux architectures modernes, street art, statues, barIMG_2364s et restaurants tendances. Un des 10 plus grands yachts au monde (134m) fait sa star dans le port : 2700m² habitables, piscine, jaccuzzi, hélicoptère et même sous-marin à bord !!! 52 membres d’équipages et seulement la possibilité d’accueillir 24 passagers !

Le dernier soir on teste le ice bar, un bar tout en glace, il fait -5° à l’intérieur, les verres sont faits en glace et il y a plein de statues de glace. Le concept est sympa mais l’ambiance est un peu froide alors on ressort un poil déçus. C’est pas grave on se rattrappe sur les multiples take away de la rue principale d’ Auckland. Cookies, lassis indiens, burgers…

Il est temps pour nous de prendre notre bus sous la pluie et de rejoindre l’aéroport direction la Polynésie Française. On peut vous affirmer qu’on est pas pressé de quitter la Nouvelle Zélande mais qu’on a hâte d’arriver à notre prochaine destination quand mIMG_2318ême 😉

Informations pratiques : 

– Nous vous recommandons l’appartement de Tracy à Auckland par AirBnb, situé sur la rue principale (Queen Street).

– Bus centre ville – aéroport environ 1h et 16 $NZ

– Ice bar réservé avec Bookme.co.nz

– Ne circulez pas en voiture à Auckland, les parkings sont chers et il y a pleins de bus

2 réflexions au sujet de « Nouvelle Zélande : dernière partie snif… »

  1. un petit coucou de Machecoul ,Hobbiton nous a enchantés,nous continuons a vous lire regulièrement ,vos photos sont magnifiques,impatiens de voyager avec vous en polynésie a bientot

    • Hobbiton est assez enchanteur il est vrai. On a un peu de retard sur le blog, le temps passe tellement vite ! Mais Tahiti arrive très vite. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.