On arrive KO aux 4000 îles. Ca tombe bien il n’y a rien à y faire !!! Donc on compte bien se reposer, mettre le blog à jour et organiser un peu notre séjour au Cambodge.
La fatigue retombe bien violement. Anaïs est couchIMG_6303ée dès 21h et Manu est complètement HS pendant 36h… On profite donc pleinement de notre bungalow en bois sur le mékong duquel les couchers de soleil sont merveilleux.

Ces 6 jours à motos, les trajets en bus, la chaleur et les levers aux aurores ont eut raison de nous. Du coup nous restons un peu plus longtemps que prévu initialement. On retrouve nos copains belges Alison et Joren (http://adventureawaitss.blogspot.com) avec qui ont fera une ballade à vélo découverte de la plus “grande”cascade d’Asie du Sud Est et baignade dans le Mékong. Puis on rencontre un couple de français partis à vélo 3 roues de Paris il y a déjà 9 mois. On passe un très bon moment avec eux et leur périple donne de nouvelles idées… Vous pouvez découvrir leurs aventures sur : www.trikeiteasy.com

On a trouvé que l’ile IMG_6277de Don Khon était vraiment TRES calme… A refaire nous irions probablement sur Don Det avec un bungalow côté coucher du soleil. Cette deuxième île a l’air un peu plus vivante et les activités (kayak, pêche) sont surtout au départ de cette ile.

De plus pour passer d’une ile à l’autre il y a un mini pont à 35 000 kip / jour/ pers soit 7 € pour 2. Ok ce prix comprend le prix de l’entrée à la cascade mais ça calme quand même un peu !

Ces quelques jours nous ont permis de nous reposer par contre on trouve qu’il n’y a vraiment pas grand chose à voir et à faire, du coup on a été un peu déçu. Tout le monde parle de cet endroit comme un paradis, pour nous ca n’aura pas été le cas.

IMG_6289

Certes, c’est assez joli, mais entièrement axé sur le tourisme sans pour autant avoir le côté confort et cocooning de Gili Air. Au contraire c’est plutôt spartiate, avec des plats chers et pas excellents, des bungalows sans wifi mais avec des trous dans les murs (de bois ou bambou), et pour la déco de la chambre, il faut se contenter d’une chute de lino, d’une peinture -très- grossière, et d’un néon au plafond (Oui, il faut qu’on vous avoue, ce qui nous déplaît le plus dans l’Asie, c’est ça : l’éclairage systématique des chambres au néon. Ca paraît rien, mais on rêve d’une petite lampe de chevet et d’une lumière tamisée…).

Informations pratiques :IMG_6312
Pas de chance nous sommes arrivés au début de la haute saison et de la hausse des prix.
1 € = 10 000 kip

– mini bus Pakse – Don Khon : 35 000 kip/pers

– Bungalow (le 1er à gauche après l’embarcadère, ils sont peints en rouge) : 50 000 kip. Un des logements les moins chers du Laos avec terrasse sur le Mekong et hamac 🙂 , donc à ce prix là on s’en fiche des trous dans le parquet. Tout était propre.

– Location de vélos : 10 000 kip (négocié à 15 000 kip pour 2 après midi)

– Pont + cascade : 35 000 kip en haute saison

Comment passer la frontière avec le Cambodge : 

Nous avons lu de nombreux articles abordant cette épineuse question de la traversée de la frontière.

Voici comment ne pas payer une fortune son voyage jusqu’à Siem Reap sans arriver déchiré à 1h du mat’ :

1. Acheter un billet bateau + bus jusqu’à la frontière à 40 000 kip (5$) sur l’ile

2. Passer la frontière Laotienne (2$ au poste frontière Lao pour deux coups de tampon -1$ par tampon- qui nous permettent de quitter le pays…)

3. Passer la frontière cambodgienne (attention pas de visa électronique, vous devrez refaire un nouveau visa.) : 35 $ (30 $ de visa + 5$ de taxe/bakchich/tampon) : Pas mal de personnes ont essayé de ne pas payer les bakchich mais rien n’y fait… Si vous ne souhaitez pas en payer, prenez l’avion.

4. Faire 100m et aller à l’agence AVT (nous avions envoyé un mail la veille pour réserver nos places). Billets de bus AVEC la NOUVELLE route 23$ pour rejoindre Siem Reap en 5h. Nous avons même eut le droit à une place assise chacun… grand luxe quand d’autres s’entassent à 2 sur un siège…

Au total nous aurons payé 28 $ de bateau+bus+mini-van au lieu des 35$ annoncés dans les agences de Don Det et Don Khon (qui fait passer par l’ancienne route, soit 5h de trajet supplémentaire, sur des routes qui n’en ont que le nom).

4 réflexions au sujet de « Repos aux 4000 iles »

  1. Bon repos à vous deux, cela ne vous fait pas bizarre d’être toujours en vacances ? Ici les villes sont aux couleurs de Noël, l’hiver est là et les vacances approchent . Nous penserons bien à vous durant les fêtes, bonne continuation , bisous .

    • Nous n’avons pas vraiment l’impression d’être en vacances ! Il est vrai que nous sommes loin des tracas du quotidien “normal” et du boulot. Pour nous, chaque journée apporte son lot de surprises, de nouveautés, et de remise en question. Chaque journée compte et nous apprend des choses sur la vie et sur nous même.

  2. Je vois que les cheveux poussent Anais ! toujours jolie ! pour les piqures des vilaines petites bétes si tu en trouves il faut mettre de la citronnelle ou bien un jus de citron avec un peu d’ huile , parole de voyageuse ! j’ aime beaucoup les femmes lao bises à vous deux clo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.