FinaIMG_6861lement nous rejoindrons Battambang en bus. Anaïs souhaitait faire la traversée en bateau sur le lac Tonle sap mais les temples nous ont coûté cher et on doit un peu faire attention aux finances…
A l’arrivée une quinzaine de tuk tuk courent après le bus et nous sautent littéralement dessus ! Ils veulent tous nous déposer gratuitement à un hôtel… Comme c’est touchant la générosité cambodgienne 😉 Nous ne sommes pas dupes mais on en suit un quand même car ça nous arrange ; le bus nous a encore une fois déposé à 5km du centre ville.

Il nous explique mort de rire et en reprenant son souffle que c’est comme ça tous les jours, il lui faut courir après le bus de touristes pour essayer d’avoir une course. Il nous explique ensuite pendant 20 minutes toutes les choses qu’il y a à voir à Battambang et nous propose de faire le tour avec lui.
IIMG_6868l est adorable, parle très bien anglais et on pense rester une seule journée à Battambang du coup son charme opère et on prend rendez-vous pour le lendemain après avoir négocié le prix.
On se ballade en fin d’après midi dans cette ville au charme “colonial”, cours de gym sur les quais, cours de karaté, marché et marché de nuit...
On retrouve notre chauffeur le lendemain direction le bamboo train après avoir eu des petites anecdotes sur l’histoire de la ville. Les commentaires sur internet étaient mitigés, nous on a adoré la ballade en plein air au milieu des bananeraies et des rizières. Le bamboo train est composé d’un socle en lattes de bambou posé sur 2 essieux, un moteur de tondeuse fait avancer le tout grâce à une courroie. Il n’y a qu’une voie donc tout est démontable en quelques secondes quand on croise un autre “wagon”. On aperçoit des énormes araignées (de la taille d’une main avec un gros corps) et des serpents… Un petit garçon cambodgien monte avec nous et on craque complètement sur lui ! Il a l’air d’être la mascotte des autres conducteurs de “train”.
On continue avec la visite d’un joli villaIMG_6888ge de pêcheur. Notre chauffeur nous montre 2 arbres remplis de “fruit bats” (chauves souris qui ne mangent que des fruits) qui doivent faire 1 mètre d’envergure. Que de bêtes aujourd’hui !
Puis visite d’un temple après l’ascension d’un énorme escalier : quelqu’un pourrait il nous expliquer pourquoi on a régulièrement besoin de monter 300 marches pour arriver en haut d’un temple ? Il est midi, le soleil au plus haut, la chaleur aussi… et le temple pareil ! Notre corps est liquéfié à l’arrivée ! Heureusement ça en vaut la peine.
Dernière étaple du périple, les “killing caves” : grotte où étaient balancés les corps des “ennemis” au régime khmer rouge (Wikipédia). Aujourd’hui on peut descendre à l’intérieur, il y a une statue de bouddha et quelques dizaines de cranes et ossements. L’ambiance est pesante et on imagine l’atrocité des meurtres.
Puis regrimIMG_6973pette en haut d’une colline pour un autre temple et une vue sur les plaines cambodgiennes. Après le laos qui est très vallonné voir montagneux, le Cambodge est complètement plat (en tout cas sur cette zone, mais bon, on a quand même trouvé le moyen de grimper en haut des deux uniques collines).
Fin de la journée aux “bat caves”, d’où sortent chaque soir à la même heure 4 millions de chauve souris ! Ballet incessant et ininterrompu pendant près d’une heure ! On apprend que celles ci mangent des moustiques, du coup elles deviennent d’un coup les meilleures amies de Manu, qui envisage d’en ramener un couple en France.
Une bonne journée bien remplie, on rentre contents et bien fatigués, nous repartons dès demain matin à l’assaut de la capitale Phnom Penh.

Informations pratiques : 

– Tomato guesthouse : 4 $ la nuit en chambre double avec salle de bains privée. Calme, propre,  restaurant correct. En plein centre ville.

– tuk tuk : 20$ la journée

– bamboo train : 5 $

– temple + killing cave + temple : 3 $

– Bus jusqu’à Phnom Penh : 7 $. Un bus toutes les heures.

– la gare routière est encore une fois à quelques kilomètres du centre ville. Les tuk tuk font la navette gratuite ou à 0,5$.

3 réflexions au sujet de « Les chauves souris de Battambang »

  1. pourquoi les marches pour arriver au temple ? les temples ont la méme fonction , la représentation du Mont Meru et la difficulté d’ atteindre le royaume des Dieux ! Et heureux en arrivant sur la plate forme comme vous ! Joyeux Noel les Amis , Bises CLO

  2. coucou a vous 2 vous portez divinement bien la fleur dans les cheveux! joyeux noel a vs 2 (j’aurai des pensées emues en mangeant mon foi gras et ma buche glacée meme si des supers paysages et des rencontres touchantes ca doit valoir plus que le meilleur repas du monde!), plein de bisous… et a bientot sur skype j espere on va bien y arriver avant votre retour quand meme!!!

  3. Un joyeux Noël à tous les deux ! Pas de neige chez nous, pas de regrets pour le ski ! Continuez à profiter de votre périple. Nous vous embrassons bien fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.