Le voyage commence avec 15h de bus dans un bus non climatisé sur des sièges de taille asiatique -pas grand donc-, 2 petites pauses (dont une ou le chauffeur ira démonter une roue), un changement de bus à 22h et une agence qui nous redemande de l’argent (beaucoup trop) pour le parc et la jeep, nous font arriver complètement KO et un peu sur les nerfs dans un hôtel. Il est minuit, le réveil est fixé à 3h30 !

IMG_2453

Mont Bromo (à gauche) au lever du soleil

30 minutes de jeep dans un désert de sable noir nous amènent au sommet d’une montagne (avec quelques centaines de personnes…) pour découvrir un lever de soleil magnifique. On est plus très habitué au froid et il fait 4°C là haut, ça caille ! A gauche, un ciel rouge qui se lève sur des montagnes et en face le cratère du mont Bromo qui apparait petit à petit. C’est magique ! Nous irons ensuite grimper ensuite quelques centaines de marches pour atteindre le cratère. On entend un bouillonement dans le fond du cratère (dernière éruption en 2011) et des vapeurs de soufre s’en échappe.

Le paysage est désertique, lunaire, on a l’impression d’être sur une autre planète.

IMG_2626

Cratère et lac du Kawah ijen

Nous refaisons une journée complète de bus… arrivée avec 3h de retard (encore) pour se réveiller une nouvelle fois à 3h30 … 3 fois en une semaine ça commence à tirer sérieusement. Cette fois ci c’est 1H30 de grimpette pour arriver au Mont Ijen et voir son lac et ses énormes fumées de soufre. La nuit le gaz qui se dégage du sol forme des blue fire (flammes bleues), mais nous ne les verrons pas, il aurait fallu se lever plus tôt et payer évidemment un supplément… A mi chemin nous nous arrêtons discuter avec les porteurs de souffres et tentons de soulever ce qu’ils portent sur les épaules… C’est extrèmement lourd (entre 50 et 90Kg). Nous suivons 2 porteurs de soufre au coeur du cratère, on peine un peu à descendre, c’est abrupt et il n’y a pas de chemin, il faut s’accrocher à la roche… Et dire que les porteurs escaladent 2 fois par jour ce cratère avec pour certains 90Kg de souffre sur les épaules ! L’un deux nous a montré ses épaules d’ailleurs, la peau est brûlé, déformée par le frottement des paniers. Une fois en bas, et malgré des masques à gaz, l’air est irrespirable, la fumée brûle les yeux et les poumons.

CIMG_2674es porteurs de soufre auront notre respect éternel. Ils font un des métiers les plus difficiles au monde.

Il est 8h du matin, il est temps de repartir pour quelques heures de bus et une heure de bateau !!! Les bus étant pleins à notre arrivée (quelle organisation !), des tabourets sont rajoutés dans l’allée centrale, et nous partons pour plusieurs heures de route. Arrivée sur Bali sans aucune pause de la journée, nous serons déposés dans une gare déserte avec uniquement des chauffeurs de taxi (Nous avions convenu lors de l’achat d’être déposé à la gare routière au centre de Denpassar, pas à 20km de la ville à côté des taxis…). Nous sommes hallucinés ! Ecoeurés aussi, par cette agence de voyage qui nous a fait vivre beaucoup de plans galères et essayé -réussi, souvent- à nous escroquer un peu d’argent ici ou là. Heureusement, tout ce qui ne dépendait pas d’eux (les volcans) était grandiose, et malgré tout, nous sommes très heureux de notre parcours.
Finalement, nous rencontrons à la gare un hollandais, et on décide de partager les frais d’un taxi et de changer notre destination.
Nous arrivons à 18h dans le petit village de Padang Bai au bord de l’océan. On trouve un hôtel en bambou roots et charmant. Diner face à la mer : CA Y EST UN PEU DE REPOS ! On va enfin poser un peu nos valises pour recharger nos batteries.

Informations utiles : 

1 € = 15 400 rs

– 3 jours de voyage au Bromo et Ijen agence Gecko : 600 000 rs (comprenant transport, 2 nuits d’hôtel et 2 petits déjeuners)
– entrée au Bromo : 200 000 rs / pers
– entrée à Ijen : 100 000 rs / pers mais on pense que ca peut être gratuit…
– jeep au Bromo pour aller voir le lever du soleil : 125 000 rs / pers
Concernant le prix des entrées dans les parcs ils ont l’air très fluctuants … aucun tarif officiel et la bonne impression de se faire enfler.
Blue fire : 100 000 rs / pers départ à 1h du mat.
– Pour l’agence gecko c’est la moins chère que nous ayons trouvé. Elle se trouve dans Gang II à Yogyakarta près de la gare. Ca ne sert à rien de payer plus cher car tous les touristes se retrouvent dans le même bus et les mêmes hôtels. Certains ont payé 730 000 rs pour la même prestation.
Nous avons hésité à organiser ce tour par nous même mais les expériences des autres voyageurs nous ont bien dissuadé. A priori encore plus de temps et encore plus d’arnaques…

– Hôtel vue sur mer The Toppi Inn à Padang Bai : 120 000 rs / nuit sans petit déjeuner

 

6 réflexions au sujet de « Mont Bromo et Kawah Ijen »

  1. MAGNIFIQUE ces images! Quels souvenirs pour vous! Repos bien mérité après ces petites nuits de sommeil. On se demande comment les hommes peuvent supporter des métiers aussi durs. A quel âge ont-ils leur retraite (si elle existe)?

    Gros bisous à vous 2

  2. MAGNIFIQUE!!! Vos photos sont superbes (et vous êtes très beaux!), malgré les galères vous semblez avoir passez un moment magique! Où êtes vous maintenant? Toujours à Bali ? Ici les températures baissent et les jours raccourcissent, mais par chance le soleil est encore là pour nous faire profitez de belles journées. Continuez à nous éblouir avec vos sublimes photos! et Enjoy!

    • Oui nous n’oublierons pas ces 2 magnifiques volcans. Nous quittons Ubud ce matin pour passer nos derniers jours en Indonésie sur la petite île de Nusa Lembongan. Nous décollons lundi pour Bangkok.

  3. coucou, vous devez avoir les sinus bien débouchés avec le soufre et les mollets bien musclés avec les randonnées. Bon voyage et continuez à vous enrichir intérieurement et à nous faire découvrir ses lieux ou nous irons peut être jamais, mais que nous aurons l’impression de connaitre au travers de vous.
    biz à tous les deux

  4. Que d’aventures avec ces transports!!

    Ces paysages de volcans sont époustouflants.

    On n’a plus envie de grogner en voyant les porteurs. C’est un travail de bagnard , un autre siècle. ..

    Bonne continuation. Profitez des îles paradisiaques

    Bises à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.