30h de transports d’une traite pour rallier Samaipata à Rurranabaque : 2 taxi, 2 bus, 2 passages de rivière (en barque en bois avec le bus) et 1 moto taxi ! Ça se mérite la foret amazonienne en Bolivie.

Rurrenabaque, « Rurre » pour les intimes, est une petite ville le long du rio Beni. Chaude et humide, la ville parait paisible avec ses marchés, ses agences de voyage par dizaine, ses rues bien propres (étonnant en Bolivie) et son excellente boulangerie française.

Malgré une forte envie de rester dans cette ville pour profiter de ses croissants et des bons restaurants, nous avons hâte d’embarquer pour 3 jours dans la pampa.

Etape numéro 1 : rejoindre notre campement.

IMG_9199

3h de 4*4 sur des pistes suivies d’une ballade en pirogue de 4h sur le rio…

Nous faisons connaissance avec nos compagnons de route : anglais, hollandais, américains et irlandais. Pour une fois pas de français à l’horizon, nous sommes bien contents de travailler notre anglais.

Nous sommes logés dans des cabanes au cœur de la pampa, au bord de l’eau et sur pilotis. Ça parait paradisiaque comme ça mais « rivière dans la pampa » signifie « moustiques par milliers » et « alligators » ! Ça n’en est pas moins magnifique et les dauphins roses sont là pour nous souhaiter la bienvenue à notre arrivée !

Etape numéro 2 : découvrir la faune et la flore locales

IMG_9171

Nous passerons 3 jours sur le bateau à explorer les environs et découvrir les oiseaux, singes, capybaras, tamanoirs, dauphins roses, tortues, alligators et autres caïmans (oui ici ils ont les 2 sinon c’est pas drôle). Absolument fascinant toute cette variété. Je crois que l’appareil photo est greffé à notre main tellement il y a de choses à voir !

Nous irons chasser l’anaconda (Vous savez, ce serpent qui peut faire 9m de long et 230Kg…) en marchant pendant 3 heures dans un marais avec de l’eau jusqu’aux genoux (sans succès mais Manu est quand même tombé face à face avec un cobra), mais aussi pêcher des piranhas (Anaïs = meilleure pêcheuse de piranhas du bateau !), dormir dans des hamacs et se baigner avec des dauphins roses (Quand ils sont là ils font fuir les méchants piranhas et caïmans, il paraît… on espère).

3 jours hors du temps et complètement et déconnectés au rythme de la nature !IMG_9198

Petite anecdote : Manu en lavant tranquillement ses bottes dans la rivière a découvert a 30 cm de ses mains une paire d’yeux qui le fixait et …un  alligator la gueule ouverte !

IMG_9216

Beaucoup d’émotions, un groupe excellent, un guide et une cuisinière excellents et  plein d’animaux incroyables. On ressort de cette expédition enchantés et entiers (avec quelques piqûres de moustiques quand même).

Une expérience hors du commun et qu’on a hâte de recommencer !

 

Informations pratiques :

1€ = 8 bolivianos

IMG_9244

  • Agence Escorpion : 3j/2 nuits pampa + 1 nuit hôtel à Rurrenabaque : 700 bolivianos/pers. Ne rien réserver en avance, les prix sont négociables. Trouvez une agence qui a déjà un groupe constitué pour pouvoir partir à la date que vous souhaitez. Celle ci était très pro et attentionnée, on la recommande fortement.
  • Restaurant « El nomadico » : Tester absolument le poisson au curry cuit dans une feuille de bananier
  • Boulangerie française excellente. Excellente on vous dit !
  • Avion Rurrenabaque – La Paz avec la compagnie TAM : 480 bolivianos. Attention au mal de l’altitude en arrivant à la Paz. L’aéroport est à 4000m d’altitude. (0 à 4000 en une heure… ça mets une claque)

 

4 réflexions au sujet de « Dans la pampa à Rurrenabaque »

  1. Coucou,
    Ça fait du bien de reprendre le fil de l’histoire même si elle est terminée pour vous et que Nana a repris avant hier le chemin de l’école!!
    Pas trop dure le retour?
    On vous embrasse
    Richard et Nadine

    • Un plongeon dans le grand bain ce retour! Quel plaisir de revoir la famille et les copains. Manu est à fond sur des entretiens de boulot et ca prend une bonne tournure et de mon côté tout se passe bien dans ce nouvel établissement. J’avoue que je ne serais pas contre une petite plage en Colombie quand même ou un mojito à Cuba…

    • Des dizaines d’idées : un autre treks dans la cordillère des Andes, voir un volcan en activité, plonger avec des requins en Polynésie, voir des baleines au Canada, danser la salsa à Cuba, nager avec des dauphins, traverser en pirogue la foret amazonienne… bref ce ne sont pas les idées qui manquent et maintenant je sais que tout est faisable. A bientôt. Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web