Une arrivée difficile à Copacabana. Un petit « racket » par un militaire pour refaire un papier qu’Anaïs avait perdu et un mal de l’altitude qui se fait ressentir.

IMG_9379Nous sommes passés en une heure de la chaleur humide de la foret amazonienne au froid et à la neige de La Paz à 4000m d’altitude !!

Arrivés à Copacabana et malgré un grand soleil, il fait très froid et le chauffage est un concept inexistant en Bolivie… Alors pour le double vitrage… disons que c’est déjà bien quand tous les carreaux sont là !

K.O. après une journée d’attente et de transports on ne tarde pas à se caler sous les 4 couvertures en poils de lama sur lesquelles on rajoute notre duvet.

Petite ville IMG_9383au bord du lac Titicaca à 3850m d’altitude, Copacabana est connue pour être le berceau de la civilisation Inca et pour la bénédiction des voitures neuves des boliviens ! 2 files d’attentes et une dizaine de vendeuses de couronnes de fleurs pour voiture sont positionnées devant l’église !

Etant donné qu’il n’y a pas d’auto-école en Bolivie, la bénédiction des voitures devient très vite une nécessité !!!

AprèIMG_9401s une ballade au marché et le long de la plage et une dégustation de cookies nous partons pour l’Isla del Sol, le berceau de la culture Inca. Après 2h de bateau assez remuantes nous sommes accueillis par des petits enfants qui nous vantent les mérites de leurs chambres d’hôtes ! Ils nous font visiter et encaissent l’argent. Le travail des enfants, on ne s’en lasse pas…

On file rapidement découvrir le nord de l’île et ses vestiges archéologiques, le vent se lève fortement devant un superbe coucher de soleil.

Sous une tempête de vent on rentre au village où toute l’électricité a été coupée. On trouvera un seul restaurant ouvert, éclairé à la bougie, pour déguster la fameuse truite du lac en compagnie de nouvelles amies de voyage. La nuit venteuse est aussi gelée et Manu casse la clé de notre chambre dans la serrure ! Nous sommes enfermés à la clé dans la chambre.

Une envie pressante forcera Manu à uriner par la fenêtre, de nuit, en essayant d’éviter les moutons en dessous…

On sortira de la chambre le lendemain grâce aux enfants de la maison qui passeIMG_9450nt par la fenêtre…

La tempête de la veille a bloqué les bateaux au port et personne n’est capable de nous indiquer les horaires des bateaux au sud de l’île. On part quand même pour notre traversée de l’île. Très vallonnée, on traverse des paysages magnifiques et des villages bien typiques. Nous croiserons 4 personnes dans la journée ! Le tourisme est loin d’avoir dénaturé l’île (en tout cas nord et centre), le sud est une succession de bars, restaurants et hôtels…

L’île est petite mais est gérée par 3 communautés différentes et donc 3 points de contrôles payants… Oui, traverser un village est payant quand on est blanc sur l’Isla del sol… ! Manu enrage un peu mais on relativise en se disant que cet argent permet de faire vivre ces communautés.

IMG_9475Arrivés au port on nous annonce que la tempête qui a bloqué certains bateaux au port nous oblige a prendre un bateau privé 3 fois plus cher… Oui la tempête bolivienne n’empêche pas les bateaux de partir mais change le prix des billets !

Bah voyons, il n’y a plus une once de vent et nous sommes une dizaine de voyageurs à vouloir traverser (soit un bateau complet) et pas de chance pour eux, quasiment que des français pas prêts du tout a se faire arnaquer ! Après 30 minutes de négociation, ils acceptent de baisser le prix et de nous déposer en face pour que nous prenions un bus après.

Au final nous faisons de belles rencontres, la traversée est agréable et courte et le voyage en bus nous offre de très beaux paysages dont la découverte des îles flottantes.

IMG_9360

L’altitude, la fatigue et les dernières petites aventures nous ont un peu usés, il est grand temps de passer au Pérou et de découvrir un nouveau pays !

Informations pratiques :

1 € = 8 bolivianos

  • Faire la tournée des agences pour le bateau : environ 25 bolivianos /pers pour aller au nord de l’île (ce que nous vous conseillons fortement). A priori il serait possible de réserver l’aller et le retour, bien qu’on nous ai affirmé le contraire.
  • Les points de contrôles obligatoires sont à 10 bolivianos au nord, 15 bolivianos au centre, 5 bolivianos au sud.
  • Chambre sur l’isla del sol (village du nord): 25 bolivianos pour 2 pers
  • Nous vous déconseillons l’agence de transport Titicaca si vous allez à Arequipa.
  • Petit conseil : partez d’abord pour Cuzco (il y plus de bus directs) puis Cuzco – Arequipa et Arequipa – Lima. La route sera en meilleur état et plus rapide.

Responsive Flickr Gallery Error - Photoset not found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web