Direction une ville frontière dans la région des missionnaires : Posadas. Au bord du rio Parana, elle sera un joli point de chute pour nous diriger vers le Paraguay. 2 bus et 2 postes-frontière plus tard nous arrivons à la mission de Trinidad au Paraguay, site classé lui aussi au patrimoine mondial de l’Unesco.IMG_6106

Qu’est ce qu’une mission jésuite ?

Au XVI et XVII ème siècle, les jésuites sont venus évangéliser les populations. Les espagnols ont décrété qu’ils ne devaient pas conquérir les indiens par les armes mais seulement par l’évangélisation.
Les jésuites ont créé des IMG_6230missions ou le travail et les denrées étaient partagées équitablement entre chacun. La journée de travail est d’environ 6 heures, comparée à 12-14 heures en Europe à la même époque. Le temps libre est consacré à la musique, la danse, la sculpture, les concours de tir à l’arc et la prière. La société guaraní est la première au monde à être entièrement alphabétisée. Guidés par les Jésuites, les Indiens bénéficient de lois avancées. Des services publics libres sont instaurés pour les pauvres, ainsi que des écoles et hôpitaux. La peine de mort est abolie. Chaque village fournit aussi une demeure pour les veuves, un dispensaire, et plusieurs entrepôts.
C’est un système communautaire qui se rapproche de l’utopie, une trentaine de missions ont été construites sur ce modèle et quelques années plus tard ils furent très prospères et riches ce qui déplut aux espagnols et aux pouvoirs catholiques .

Ils furent massacrés par les portugais, femmes et enfants compris, jusqu’au dernier.

 

IMG_6186

Nous sommes les seuls touristes, aussi bien à la gare routière, dans le bus ou sur les sites. Les bus par contre sont blindés, le volant moumouté, les pendentifs de la vierge Marie et la musique à fond nous font sentir très vite que nous sommes au Paraguay.

La campagne est très jolie, vallonnée et verdoyante. Un air de Morbihan, cannes à sucre et palmiers en plus 😉 Le pays paraît toutefois bien plus pauvre que son voisin argentin.
Les sites de Trinidad et de Jesus de Tavarangue nous touchent par l‘ambiance paisible qui y règne et par leur excellent état.

IMG_6248
A Posadas on en profite pour se faire quelques restaurants sympa le long de la rivière, assister à une concentration de voitures de collection et se balader le long du remblai.
Il est déjà temps de prendre un bus de nuit pour Salta au nord Ouest de l’Argentine et encore une fois à 17h de bus ! Cette fois ci en version grand luxe en cama (siège qui s’allonge quasiment comme dans un lit, repas chaud et couverture polaire fournis : comme Air France comme dirait maman).

 

Informations pratiques :

Pour se renIMG_6088dre aux missions jésuites paraguayennes :

– pas besoin de visa pour les ressortissants européens.
– prendre un bus à l’angle de San Lorenzo et Entre Rios. Il a une pancarte avec Paraguay/Encarnacion écrit dessus.
Descendre très vite du bus aux frontières il n’attend vraiment pas longtemps. Sinon montez dans le suivant et gardez bien avec vous votre ticket. A la gare routière vous pouvez échanger de l’argent ou en retirer. (environ 15€/pers pour la journée : bus+ entrée + nourriture). De là prenez un bus vers les missions. Vous serez certainement les seuls à descendre donc précisez bien au contrôleur votre arrêt. Entre les 2 sites prendre un taxi et négociez les prix. Ils se gavent !
Puis même trajet en sens inverse, les distances sont courtes mais tout prend du temps. La journée est bien chargée.

 

Une réflexion au sujet de « Les missions jésuites au Paraguay »

  1. Toujours un beau voyage que nous suivons dès la parution d’un nouvel article.
    Mais qui sont ces deux touristes qui vous collent et s’incrustent sur toutes les photos?
    Continuez à faire toujours d’aussi belles photos et des commentaires expliquant bien les lieux et les cultures rencontrés. Belle assiduité pour tenir aussi régulièrement votre blog depuis le bout du monde.
    bonne continuation …..en espérant que vous arriverez à vous décoller les sangsues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.