Mmm ça démange… les fourmis dans les jambes. Cette sensation d’immobilité que nous avions ressenti à Nantes depuis notre retour de tour du monde.

Une grande envie de soleil, de chaleur et de dépaysement se faisait ressentir.

Nous ne connaissions de la Malaisie que sa capitale Kuala Lumpur visitée précédemment et nous étions repartis frustrés de ne pas avoir approfondi ce pays.

Il était grand temps de se rattraper.

Départ en covoiturage vers Paris pour 2 semaines de vacances puis vol avec Turkish airlines : Tout confort, la compagnie nous fourni loukoums, serviettes chaudes, chaussettes et chaussons !

Nous passons 36h à Kuala Lumpur pour organiser un peu la suite de notre séjour. On a pris l’habitude de ne plus rien planifier et de suivre nos envies du moment. Sympa mais j’avoue que ça occasionne quelques montées de stress…

On se goinfre de plats indiens, de jus de fruits, de gâteaux à la coco et au sucre de palme, on profite du spectacle au pied des mythiques tours Petronas et on quitte toute cette agitation pour rejoindre en barque le Taman Negara national park. On trouve rapidement une charmante guesthouse et on retrouve pour dîner 2 français avec qui nous avions sympathisé quelques heures plus tôt. Manu passera le reste de la soirée à discuter avec notre hôte malaisien.

Le lendemain après s’être ravitaillés en petits plats plats préparés maisons enveloppés dans une feuille de banane et en eau, nous découvrons le parc à pied. La flore est dense et la faune variée. Direction la canopy walk (pont de singe suspendu dans les arbres) magnifiques sensations. La ballade nous occupe toute la journée, il fait très chaud, nous sommes trempés et les litres d’eau embarqués descendent à vue d’œil ! La baignade dans la rivière et le jus de fruits à l’arrivée sont bien mérités !

Nous pensions rester quelques jours ici mais toutes les sorties sont payantes, un peu trop touristiques à notre gout et avec cette chaleur tropicale l’appel de la mer se fait ressentir !

Direction l’île Kecil aux Perhentians. Une journée de mini van et de bateau plus tard, nous y arrivons enfin ! On découvre au passage des paysages qui nous font mal au coeur, la forêt primaire est détruite pour laisser la place aux palmiers à huile sur des milliers d’hectares…

Autre mauvaise surprise en arrivant, quasiment tout est complet ou hors de prix ! Hé oui le weekend les malaisiens envahissent l’île pour y faire la fête ! On trouve un petit bungalow pour une nuit et finalement un club de plongée pourra nous loger pour les nuits suivantes.

On commence quelques cours de l’advanced open water PADI. Exercices de flottabilité, en plongée profonde et sur épave. On fera quelques exercices sympa comme ouvrir un oeuf sous l’eau et se faire des passes comme au tennis avec le jaune d’oeuf, ou bien boire un coca à la paille par 25m de profondeur. Les paysages sont magnifiques, sur terre comme sous l’eau, on en prend plein les yeux. On profite chaque jour de la plage, on fait du snorkeling et on retrouve nos nouveaux compagnons de route chaque soir pour un dîner les pieds dans le sable ! Vacances, vacances !

Au bout de 5 jours on se décide à repartir pour une île encore plus petite : Pulau Kapas. En attendant un bus sur le bord de la route on rencontre 2 allemands et en négociant, un taxi nous amènera tous à destination. Certaines choses peuvent être tellement faciles en Asie. Cette île est magique, on trouve un hôtel enchanteur tenus par des hollandais dans un ambiance super zen. Il servent de merveilleux petits déjeuners, les chambres sont charmantes et on a les pieds sur la plage déserte. Pas de route, pas de village, pas de gros buildings, uniquement 2 ou 3 hôtels cachés dans cette nature toujours aussi dense.

Le planning est simple : baignade, snorkeling, sieste, ballades sur l’île, et bons repas.

On décide de rester jusqu’au dernier jour sur cette île idyllique et de reprendre un avion pour Kuala Lumpur.

Nos sacs pour 15 jours.

Bilan : Des vacances plus que réussies et variées entre mégalopole, forêt primaire, plongée et îles paradisiaques !  Mais quand est ce qu’on y retourne ?!!!

Informations pratiques : 

  • Avion paris – Kuala Lumpur avec Turkish airlines env 400 € l’aller retour
  • Logement à Kuala Lumpur en auberge de jeunesse : Revopackers. moins de 20 € pour 2 la chambre double avec salle d’eau. Toute neuve, propre et bien située.
  • Logement à Kuala Tahan (Taman Negara) : Hana guesthouse. Pas cher, propre et hôte super gentil. Café et thé en libre service.
  • Pulau Kapas : Kapas Beach chalet (logement simple, ambiance baba cool, super situation) environ 10/13 € la nuit pour 2
  • Pas de distributeur d’argent sur les îles et faible connexion internet.
  • Pulau Kecil Perhentian : Logement dont on ne se souvient plus du nom mais sur long beach à droite quand on est face à la mer, tout au bout de la plage. Belle vue sur la mer, douche en extérieur. Simple, propre et accueil sympa.
  • Club de plongée : Panorama divers : équipe au top mais surtout évitez le logement, il est super glauque.

 

Responsive Flickr Gallery Error - Photoset not found

Une réflexion au sujet de « La Malaisie : entre jungle et îles paradisiaques »

  1. Au top ! Merci pour le partage, j’aime beaucoup le concept de la pause après la pause même si pour une « clément » ce n’est pas évident 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web