IMG_3720Je débarque très émue à Punta Arenas avec cette impression d’être au bout du monde et de réaliser un vieux rêve en venant ici. Notre copain Baptiste rencontré sur l’île de Pâques nous attend à la sortie de l’aéroport, il repart le soir même pour Santiago (dommage) mais ces quelques minutes avec lui nous font bien plaisir et il nous motive pour la Patagonie qu’il vient de faire.

Nous ne passerons qu’une journée dans cette ville qui borde le détroit de Magellan, on en profite faire du shopping dans la zone franche et s’habiller un peu plus chaudement. Il faut dire que les températures nous changent de notre quotidien.

Nous sommes fin mars, c’est le début de l’hiver ici…

On longe ce détroit de Magellan, on se baladeIMG_3730 dans le centre ville, et on prend quelques photos en haut du cerro et nous réchauffer autour d’un merveilleux chocolat chaud dans un salon de thé. La visite de la ville se termine au cimetière municipal. Immense, il est connu pour ses tombes familiales énormes. Très fleuries, de nombreuses tombes sont recouvertes de photos et d’objets rappelant les défunts. La ville nous plait bien, moderne, colorée, vivante avec toutes ces personnes qui courent ou se baladent le long du détroit.

Le lendemain nous partons pour Puerto Natales, ville la plus proche du parc Torres del Paine. Il fait encore plus froid. De nombreux hostels et restaurants sont déjà fermés, les autres ne sont pas décidés à baisser leurs prix…

OIMG_3932n n’arrive pas encore à se décider, trek ou pas trek dans le parc national. Dans l’idéal nous aurions envie de marcher et de dormir au chaud mais à 90€ la nuit pour 2 dans un refuge sans cuisine, sans draps, sans repas… ça nous refroidit un peu. Il nous reste l’option camping nettement plus abordable mais avec des températures négatives la nuit, du coup nous sommes encore plus refroidis !

Finalement on opte pour la solution papi et mamie. Un tour d’une journée en bus qui nous propose de nombreux arrêts, quelques ballades et de magnifiques points de vue.

Départ avant l’aube, lever du soleil sur les montagnes arides. On s’approche du parc national, les guanacos (lamas) sont là pour noIMG_4006us montrer la route. Les fameuses tours de Torres del Paine s’offrent à nous sous un grand ciel bleu. Le parc et les couleurs d’automne sont magnifiques. La pause déjeuner se fait sur le bord d’un lac en compagnie d’un renard. L’après midi nous nous baladons le long du lago grey pour avoir une vue sur le majestueux glacier Grey et ses icebergs.

La journée est intense, nous ne regrettons pas du tout cette option, nous avons pu voir en une journée de nombreux lieux, vivre de beaux moments et nous savons que nous pourrons faire du trekking dans d’autres endroits. Les prix élevés du parc et de l’hôtel nous font quitter rapidement cette petite ville de Puerto Natales. En route pour un nouveau passage de frontière.

Argentine on arrive !

Informations pratiques :
1€ = 670 $CLP

IMG_4104– 3000 $CLP navette aéroport – hôtel
– 10 000 $CLP/ nuit / pers. Hostel Costanera à Punta Arenas. Excellent petit déjeuner. Cuisine, TV, wifi à disposition. A 5 min à pied du centre ville.
– 24 000 $CLP/ chambre double top cocooning, sdb partagée à l’hostel Lili Patagonicos à Puerto Natales. Accueil agréable en anglais, français ou espagnol. résa de tours, bus, location de matériel…
– informations trekking pour le Torres del paine : Erratic rock tous les jours à 15h.
– 30 000 $CLP tour en bus au parc Torres del paine
– 15 000 $CLP entrée du parc Torres del Paine (prix normal 18 000$CLP). Pensez à faire tamponner votre ticket à l’entrée du parc si vous souhaitez y retourner les jours suivants, le ticket est valable 3 jours.

– 5000$CLP bus Punta Arenas – Puerto Natales

– 15 000$CLP bus Puerto Natales – El Calafate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.